Livraison offerte dès 49 €
Retour gratuit sous 30 jours
Plus de 10.000 articles
Livraison offerte dès 49 €
Retour gratuit sous 30 jours
Plus de 10.000 articles
  • Magasins
  • Mes commandes
  • Panier

Aménager un aquarium : mode d'emploi en dix étapes

15.05.2023 - Temps de lecture: 5 minutes

Das platzsparende Nano-Aquarium

Comment aménager mon aquarium ? Tous les nouveaux propriétaires d'aquarium connaissent cette question, car il y a tout simplement tellement de possibilités créatives. Les décorations en pierre, les coraux et les plantes peuvent transformer votre aquarium en un point lumineux unique avec un énorme potentiel de détente. En décorant votre aquarium, vous pouvez laisser libre cours à votre imagination et créer un petit paradis, une source d'énergie et de paix intérieure pour votre âme.

Loading...

Étape 1 : trouver le bon emplacement

Un aquarium a besoin de lumière. Or, trop de lumière favorise la croissance des algues. L’aquarium doit être placé de manière à ne pas recevoir plus de deux à trois heures de lumière du soleil par jour. Pour les aquariums qui contiennent plus de 300 litres d’eau, il est également recommandé de vérifier si le sol est suffisamment stable pour supporter le poids. Un aquarium plein peut peser 400 kilogrammes. C’est un sacré poids ! En cas de doute, il est judicieux de consulter un spécialiste de la statique. En raison du poids, il est également conseillé de n’utiliser que des armoires ou des supports spécialement conçus pour les aquariums.

Étape 2 : acheter un aquarium

Plus l’aquarium est grand, plus les paramètres de l’eau sont stables. Cela signifie moins de travail. Pour les débutants, un aquarium d’au moins 80 centimètres de côté (soit une capacité d’environ 100 litres) est le meilleur choix. Il existe également des modèles pour débutants d’une capacité d’environ 54 litres.

Étape 3 : trouver le bon meuble de support

Une base solide est indispensable pour votre aquarium. Qu’il s’agisse d’un système tout-en-un ou d’une simple armoire, elle doit être stable !
Une rambarde a l’avantage d’offrir une stabilité supplémentaire et d’éviter que l’aquarium ne glisse d’un côté ou de l’autre. Pour les armoires en bois, il est extrêmement important qu’elles aient une surface scellée. Sinon, le contact répété avec l’eau ferait gonfler le bois. Il est également conseillé de placer un tapis en caoutchouc ou en polystyrène entre l’aquarium et la surface de l’armoire. Cela contribue également à la stabilité en compensant les petites irrégularités. L’eau qui a débordé du bord de l’aquarium et qui n’a pas été essuyée peut, avec le temps, rendre poreuses les surfaces, même de grande qualité. Veillez également à ce qu’il n’y ait pas de flaques d’eau sous l’aquarium, qui pourraient à terme se transformer en leur propre biotope.
La plupart des armoires offrent beaucoup d’espace de rangement pour les accessoires de l’aquarium (p. ex. nourriture pour poissons, filets, etc.). Il est également possible de dissimuler dans l’armoire des éléments de l’équipement technique, des câbles gênants et souvent même un filtre extérieur.

Süsswasserfische schwimmen im Aquarium.

Étape 4 : Choisir le bon matériau pour le fond de l'aquarium

Le choix du fond de l'aquarium dépend des futurs habitants de l'aquarium.

  • Le gravier est un excellent sol polyvalent, tant pour les plantes que pour les poissons. Vous devriez opter pour du gravier d’aquarium arrondi afin que les poissons ne puissent pas se blesser sur des bords tranchants. La taille du gravier est importante – du gravier grossier au gravier à grain fin pour les crevettes, il existe d’innombrables possibilités d’adapter votre aquarium aux besoins de ses habitants. De nombreuses espèces aiment fouiller ou creuser dans le fond de l’aquarium – dans ce cas, vous devriez choisir un gravier ou un sable à grain nettement plus fin.
  • Le sable convient aux poissons qui aiment fouiller, comme les corydoras, ou aux poissons qui aiment creuser, comme les loches ou les antennaires. Le sable de quartz pur est ici le plus approprié, car il ne se salit pas rapidement et n’affecte pas la qualité de l’eau. Certaines plantes ont toutefois du mal à trouver un support dans ce matériau meuble. Pour satisfaire à la fois les plantes et les poissons qui ont besoin de sable, vous pouvez bien sûr utiliser différents types de fonds d’aquarium. Une barrière de pierres ou de racines permet de séparer les deux matériaux et d’éviter que les poissons qui creusent ne les mélangent.

Dans les deux cas, le matériau du fond de l’aquarium doit être rincé à l’eau claire jusqu’à ce que l’eau ne soit plus trouble.

Étape 5 : Empiler le fond de l'aquarium

Sur le fond de l’aquarium, placez d’abord une couche de substrat de fond d’environ deux centimètres d’épaisseur. Le sol proprement dit est ensuite posé par-dessus :
Gravier, sable de quartz ou l’un des nombreux autres matériaux possibles. Le substrat de fond ne doit pas être en contact direct avec l’eau, mais uniquement avec les racines des plantes. Le matériau de fond doit être posé de manière à ce qu’il remonte en biais vers l’arrière de l’aquarium. Cela permet d’améliorer l’esthétique de l’aquarium une fois terminé. Selon la taille de l’aquarium, le matériau de fond doit être placé à une hauteur de cinq à dix centimètres contre la paroi arrière. Vous pouvez ensuite y placer des racines et des pierres afin d’offrir aux poissons les cachettes nécessaires.

Étape 6 : le bon éclairage

Tout comme nous, les habitants de l’aquarium ont besoin de lumière pour vivre. La lumière est également particulièrement importante pour la croissance des plantes sous l’eau. Les plantes produisent de l’oxygène vital pour les autres habitants de l’aquarium. Les poissons ont également besoin de lumière pour leur rythme jour/nuit, pour s’orienter dans l’espace et pour leur bien-être général.

Lors du choix de votre source de lumière, vous devez tenir compte des éléments suivants :

  • Le type d’éclairage le mieux adapté à votre aquarium dépend entre autres de la profondeur de l’eau. L’éclairage LED est une solution moderne et optimale. Cet éclairage est efficace sur le plan énergétique, extrêmement lumineux et ne dégage pas de chaleur, de sorte que l’eau ne devient pas trop chaude en été. Les LED existent dans une multitude de variantes et sont généralement graduables via un appareil de commande. Les kits d’aquarium modernes sont pré-équipés de LED. Les alternatives sont les tubes fluorescents ou les lampes halogènes.
  • Un réflecteur répartit les rayons lumineux de manière uniforme sur tout l’aquarium et augmente le rendement lumineux jusqu’à cent pour cent. Un réflecteur est intégré à la plupart des LED.
  • Une minuterie contrôle l’éclairage. Douze heures de lumière, douze heures d’obscurité – telle est la règle générale ici. Une commande d’éclairage qui allume et éteint lentement la lumière, imitant ainsi les phases naturelles du lever et du coucher du soleil, est particulièrement bénéfique pour les poissons d’aquarium et les plantes. Vous pouvez également obtenir un effet similaire en allumant et en éteignant différentes lampes à des heures différentes.

Si vous avez des problèmes de croissance excessive d’algues, il peut être utile d’intégrer une pause d’éclairage de deux à trois heures à midi dans votre plan d’éclairage.

Étape 7 : Installer l'équipement technique

Le filtre, le chauffage, le thermomètre et l’éclairage font partie de l’équipement de base de l’aquarium. Un bon filtre intérieur suffit pour les aquariums jusqu’à environ 100 litres, au-delà, un filtre extérieur est préférable. Ce dernier a l’avantage de pouvoir accueillir davantage de matériaux filtrants différents et d’offrir ainsi plus de place aux bactéries de filtration. L’utilisation des deux systèmes est souvent une bonne idée.

Étape 8 : Remplissage et plantation de l'aquarium

Pour éviter que le matériau au fond de l’aquarium ne tourbillonne lorsque vous le remplissez d’eau, il suffit de poser une assiette dessus et d’y faire couler l’eau. Une température de l’eau de 24 à 26 °C convient à la plupart des poissons d’aquarium. Lorsque l’aquarium est rempli d’une dizaine de centimètres, vous pouvez placer les plantes dans le matériau de litière.

garnele im Aquarium

Étape 9 : Attendre le bon moment pour introduire les poissons

Sans l’utilisation de compléments bactériens achetés dans le commerce spécialisé (bactéries de démarrage), il faut compter environ trois à quatre semaines pour que votre aquarium achève son cycle. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous pourrez introduire vos poissons. Environ quatre semaines après l’utilisation de bactéries de démarrage achetées dans le commerce spécialisé et après avoir testé les paramètres de l’eau, et notamment lorsque le taux de nitrates, initialement élevé, est tombé à zéro grâce aux bactéries formées, les premiers habitants de l’aquarium peuvent faire leur apparition.

Étape 10 : Mise en place des poissons

Une fois le délai d’attente écoulé, vous pouvez placer vos premiers poissons dans l’aquarium. Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir avec votre monde sous-marin fascinant.

Loading...