Livraison offerte dès 49 €
Retour gratuit sous 30 jours
-10% pour les nouveaux clients Économisez 5% avec Friends
Livraison offerte dès 49 €
Retour gratuit sous 30 jours

Chien qui aboie : compréhension et problèmes de communication

19.12.2023 - Temps de lecture: 6 minutes

Petit terrier Jack Russell aboyant dans un pré

Tous les chiens aboient parfois, mais il y a des situations où l'aboiement est indésirable.

Qu’un chien aboie n’a rien d’anormal tant que cela ne se produit pas à longueur de journée, parfois même la nuit. Un chien en bonne santé et sans problème de comportement aboie de temps en temps, pour exprimer un sentiment par exemple. Avant de vous poser la question « Comment empêcher un chien d’aboyer », apprenez à connaître les différents types d’aboiement de votre fidèle compagnon.

Loading...

Les divers moyens d’expression du chien

Qu’est-ce qui différencie le chien du loup ? L’aboiement : les loups adultes (et d’autres prédateurs canins tels que les coyotes ou les chacals) aboient rarement et leurs vocalisations sont très différentes des aboiements connus de chiens. Un loup qui aboie fait tout au plus un bruit court et sourd, soit à titre de bref avertissement, soit pendant un combat. Les aboiements sont une expression vocale caractéristique des chiens domestiques et peuvent également articuler un large éventail de significations.

Outre ses aboiements, le chien dispose d’autres vocalisations qui envoient un message :

  • Le grognement : parfois accompagné de signes corporels de menace, ce son grave indique un mal-être du chien. En grognant, il veut éviter un conflit et signalise qu’une limite est dépassée pour lui.
  • Les gémissements : d’origines différentes, ces sons aigus peuvent être le signe d’une maladie, de douleurs, d’ennui, de stress… Certains chiens gémissent pour attirer l’attention de leur propriétaire, par exemple lorsqu’ils doivent sortir pour faire leurs besoins.
  • Le jappement : lorsque les chiots ou les chiens de petite taille aboient, on parle souvent de jappement. Les chiens de toutes tailles peuvent japper lorsqu’ils ressentent une douleur soudaine ou lorsqu’ils sont effrayés.
  • Le hurlement : ce son que l’on associe immédiatement aux loups est parfois impressionnant. Certains chiens hurlent quand ils restent seuls à la maison ou en réponse au hurlement d’autres chiens. Des races de chien comme le Husky sibérien et le Malamute d’Alaska semblent plus enclines à hurler que d’autres.
  • Le soupir : similaire au soupir des humains, il peut exprimer une déception, par exemple lorsque le chien essaie d’attirer l’attention de son maître pour sortir se promener et que celui-ci n’y réagit pas du tout.

Ces vocalisations sont accompagnées d’un langage corporel qui vous aide à mieux comprendre ce que votre chien veut vous « dire ».

Pourquoi mon chien aboie-t-il ?

La grande « palette linguistique » des chiens domestiques est vraisemblablement une adaptation des animaux à la coexistence avec les humains au cours de la domestication et aussi à leur changement d’anatomie par rapport aux animaux sauvages : le larynx de l’animal doit être relativement gros pour être en mesure d’aboyer fort.

Les différents types d’aboiements sont :

  • L’aboiement de joie : le chien est content de revoir son maître et l’accueille en aboyant.
  • L’aboiement d’excitation : le chien voit son maître prendre sa laisse, il sait qu’il va aller se promener et aboie pour extérioriser son excitation.
  • L’aboiement d’alerte : le chien veut prévenir son maître d’un éventuel danger et attire ainsi son attention.
  • L’aboiement de menace : le chien ressent un danger imminent pour son maître ou lui-même, il est prêt à attaquer.
  • L’aboiement de peur : le chien peut avoir peur d’un bruit – par exemple les feux d’artifice – et y réagir en aboyant.
  • L’aboiement de frustration : le chien montre qu’il veut avoir quelque chose comme un jouet ou une friandise et ne l’obtient pas.
  • L’aboiement social : le chien entend un congénère du voisinage aboyer et y répond. Peut-être a-t-il reconnu l’un de ses amis chiens qu’il rencontre souvent lors de vos promenades.

Le syndrome d’hypersensibilité-hyperactivité (HS-HA) est un trouble dont souffrent certains chiens qui ont été séparés trop tôt de leur mère. Souvent hyperactifs, ils présentent également une anxiété exacerbée menant à des aboiements récurrents. Un vétérinaire comportementaliste saura reconnaître ce syndrome et vous conseiller.

Chien qui aboie tout le temps

L’aboiement est donc un moyen de communication avec lequel le chien peut se faire comprendre auprès de ses maîtres de différentes façons. Un aboiement court et lié à la situation fait partie du comportement normal du chien. Mais c’est différent avec les aboiements persistants ou visiblement fréquents tant redoutés. Un chien qui aboie toute la journée le fait peut-être pour les raisons suivantes :

  • Ennui : si un chien n’est pas suffisamment occupé, il est possible qu’il développe de mauvaises habitudes. Certains chiens commencent à grignoter des meubles, d’autres passent le temps à donner des concerts d’aboiements. Assurez-vous que le chien est occupé, par exemple en faisant de longues promenades ou des sports canins qui nécessitent de la concentration et de la patience. L’obéissance ou les jeux de piste sont particulièrement adaptés.
  • Solitude : de nombreux chiens ne peuvent tout simplement pas être seuls et aboient pour exprimer leur mécontentement et l’impression d’avoir été abandonnés.
  • Attention : Dans un grand nombre de cas d’aboiements constants, le chien veut, pour diverses raisons, désespérément attirer l’attention de son maître.

Pourquoi les chiens aboient-ils lorsqu’ils sont seuls ?

Comme évoqué brièvement ci-dessus, il y a aussi des chiens qui aboient constamment lorsqu’ils sont seuls, c’est-à-dire sans qu’il y ait de raison apparente. L’anxiété de séparation est dans de nombreux cas le déclencheur de ce type d’aboiements. Apprenez le plus tôt possible à votre petit compagnon à quatre pattes à se débrouiller sans votre présence pendant quelques heures et assurez-vous qu’il fasse assez d’exercice. N’encouragez pas votre animal dans son comportement « collant ». Évitez par conséquent les rituels d’adieu élaborés et les joies débordantes lors des retrouvailles.

Les aboiements continus peuvent-ils être signe de maladie ?

Si votre chien n’est pas un aboyeur, mais qu’il commence à le faire tout d’un coup et sans raison apparente, il pourrait en effet y avoir un symptôme de maladie. Cela peut être une expression de douleur ou l’indication d’un problème neurologique. Les aboiements constants entraînent par ailleurs souvent une laryngite (inflammation du larynx). Prenez dans ce cas rendez-vous chez un vétérinaire pour écarter les causes physiques.

Chien qui aboie : que faire ?

Quand les chiens aboient sans cesse pendant une longue période, il s’agit en général d’aboiements d’alerte ou de danger. Votre chien requiert dans les deux cas votre attention : il veut vous montrer quelque chose, vous demande de faire quelque chose ou se trouve dans une situation conflictuelle.

En tant que propriétaire d’un chien vous savez que même le chien le plus intelligent ne comprendra pas pourquoi il n’est autorisé à aboyer qu’à des heures fixes. Si vous réussissez à faire perdre l’habitude à votre chien d’aboyer de façon inappropriée, vous êtes sur la bonne voie. Pour cela, vous devez être rapide et pouvoir montrer votre présence au plus vite. Le chien veut vous indiquer quelque chose quand il aboie. Si vous vous demandez « comment faire taire un chien qui aboie ? », vous ne devez donc pas l’ignorer pour qu’il arrête d’aboyer. Faites-vous voir, touchez-le ou répondez à ses aboiements par un signal sonore, comme un sifflement. Vous indiquez ainsi à l’animal que vous avez compris et qu’il n’y a plus aucune raison de donner l’alarme. Félicitez et récompensez votre chien s’il cesse alors d’aboyer. Ici, le précepte est de le distraire plutôt que de le gronder parce que le chien ne comprendra pas le lien entre son « appel » et l’agacement des humains appelés.

Est-ce qu’il y a des races de chien qui n’aboient pas ?

Si vous voulez un chien d’appartement qui n’aboie pas, peut-être devriez-vous plutôt vous orienter vers un autre animal de compagnie, comme un chat. Si vous êtes prêt à accepter quelques aboiements normaux de votre chien, alors ces races sont particulièrement recommandées :

Un chien d’appartement doit avoir la possibilité de faire de l’exercice afin de rester équilibré. N’oubliez pas ses promenades quotidiennes pour son bien-être.

Existe-t-il des races de chiens qui aiment particulièrement aboyer ?

Les races de chiens élevées comme chiens de chasse ou de garde ont une plus forte tendance à aboyer. C’est compréhensible, car les chiens de garde sont censés faire du bruit et aboyer contre les intrus, les chiens de chasse doivent pouvoir communiquer au sein de la meute ou à distance avec leur maître. Les bergers, teckels, terriers et aussi les carlins ou les loulous sont très territoriaux et aboient quand quelqu’un s’approche.

Un chien qui aboie dans le voisinage

Selon la jurisprudence, les aboiements permanents sont considérés comme des nuisances sonores. Des procédures d’injonction et des contraventions sont possibles. Le bruit d’un chien qui aboie sans cesse peut être très stressant. C’est d’autant plus vrai dans le cas d’un chien qui aboie fort. Que vous habitiez dans un appartement ou dans une maison individuelle, vous devriez parler avec les propriétaires du chien qui aboie ou hurle à tout moment de la journée. Parfois eux-mêmes ne se rendent pas compte des nuisances occasionnées par leur fidèle compagnon, surtout lorsque le chien aboie durant leur absence. L’aide d’un comportementaliste canin ou un calmant naturel pour chien qui aboie peuvent faire des miracles. Dans le cas d’un chien qui aboie la nuit, si vos voisins ne se montrent pas coopératifs, vous pouvez demander à la police de venir constater la nuisance nocturne. Un arrangement à l’amiable est bien sûr toujours préférable, mais lorsque rien d’autre ne porte fruit, vous avez la possibilité d’engager une procédure judiciaire.

Loading...

D’autres articles susceptibles de vous intéresser