Corona

Nous devons tous suivre les directives émises par le gouvernement dans la lutte contre la transmission du Coronavirus. Ces mesures visent à protéger au maximum toutes les personnes. Chez Maxi Zoo, nous n’oublions pas non plus les animaux bien sûr.

Faire ses courses de manière responsable est le message et voici comment faire :

  • Portez votre masque
  • Gardez suffisamment de distance par rapport à autrui (min. 1,5 m).
  • Venez faire vos courses seul ou avec 2 personnes maximum.
  • Utiliser un caddie pour faire vos courses. Les paniers de courses sont désormais interdits.
  • Constituez-vous une provision d’alimentation pour animaux et de produits de soin, afin de limiter vos déplacements.
  • Limitez votre visite au magasin (max. 30 min).
  • Payer autant que possible par voie électronique
  • Lavez-vous régulièrement les mains.

Nos caddies et notre terminal Bancontact sont nettoyés régulièrement par nos collaborateurs.

Ensemble, nous parviendrons à maîtriser cette situation inhabituelle et travaillons ensemble pour une expérience d'achat sûre et respectueuse.

Nous ne manquerons pas de vous informer, vous et votre animal chéri, des adaptations éventuelles nous concernant.

LE CORONAVIRUS ET LES ANIMAUX DOMESTIQUES

Ne paniquez pas pour vos animaux domestiques ! L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a annoncé que les animaux domestiques ne pouvaient pas être porteurs du nouveau coronavirus, mieux connu sous le nom de COVID-19. Les chiens placés en quarantaine à titre préventif ne doivent plus être maintenus en quarantaine.

On trouve des coronavirus chez les animaux depuis plusieurs années. Il est important de distinguer ces coronavirus animaux des pathogènes humains. Le règne animal ne connaît pas ‘un seul coronavirus’ mais au contraire plusieurs souches de virus. Celles-ci ne se propagent généralement pas d’une espèce à l’autre ni vers les humains.

Pour des raisons évidentes de sécurité, les règles d’hygiène habituelles restent d’application dans le contact avec les animaux. Les personnes qui présentent une immunodéficience ou qui sont malades sont tenues d’adopter une hygiène suffisante des mains et d’éviter le contact entre la bouche et le museau. Il est prudent de se laver les mains après avoir caressé son animal.

FAQ : Le Coronavirus et les animaux domestiques

Après les gros titres dans les journaux sur un chien testé positivement au SARS-CoV-2, de nombreux maîtres se sont demandés si le virus était dangereux pour les animaux de compagnie. Voici les questions fréquemment posées et les réponses au sujet du coronavirus concernant les animaux.

Le SARS-CoV-2 peut-il se transmettre par les animaux domestiques ?

Il n’y a pas de preuve en ce sens jusqu’à présent. À Hong Kong, fin février, un chien a été testé ‘faiblement positif’ au SARS-CoV-2. Mais selon les indications, il semblerait qu’il ne soit pas contaminé par le nouveau coronavirus.

Notons premièrement que le chien se trouvait dans une famille dont un membre était atteint du COVID-19. Le cas du chien en question pourrait être un pur hasard, c’est-à-dire que le virus peut se retrouver dans le pelage d’un chien sans donner lieu à une contamination. Le virus peut s’être répandu lors d’un contact proche comme un câlin ou une caresse de la part de son maître, ou par la salive ou une sécrétion nasale. Le résultat ‘faiblement positif’ pourrait aussi être provoqué par des facteurs environnementaux. Les chiens peuvent ramasser des virus dans le museau ou sur le pelage par contact avec des secrétions contenant des virus.

Deuxièmement, les virologues affirment qu’il est largement improbable qu’un virus se répande aussi rapidement parmi les humains et passerait ensuite à un autre règne, comme dans le cas du chien. Pour cela, le virus devrait pouvoir se multiplier dans le chien après un contact et une contamination. Aucune preuve à cet égard n’a pu être établie jusqu’à présent.

Est-il vraiment exclu que les coronavirus des animaux puissent se transmettre à l’homme ?

Les virus sont capables de modifier assez rapidement leur structure superficielle, ce qui est crucial dans la contamination. C’est la raison pour laquelle la contamination de l’homme vers l’animal ou de l’animal vers l’homme ne peut être totalement exclue. À l’heure actuelle, on ne sait pas exactement comment le SARS-CoV-2 a été transmis. Il n’existe pas d’indication selon laquelle les chiens et les chats pourraient être contaminés par le nouveau coronavirus.

Toutefois la transmission par un animal qui serait un ‘porteur intermédiaire’ est possible. Imaginez deux personnes qui caressent le même animal et qui entrent ensuite en contact avec leurs muqueuses. Dans ce cas rare, l’animal joue le rôle de vecteur au même titre qu’une poignée de porte touchée successivement par deux personnes.

Quand pourrons-nous en savoir plus sur la relation entre les animaux domestiques et le SARS-CoV-2 ?

Si les cas isolés provoquent une inquiétude inutile, ils ne sont pourtant pas rares à l’heure actuelle. Le virus se trouve en première page des journaux du monde entier, et chaque source d’information souhaite être la première à apporter les nouvelles les plus récentes. On publie à la hâte des messages parfois peu fiables sur le SARS-CoV-2 et la maladie virale COVID-19 ; même les sources scientifiques y participent. Le retrait rapide de certains articles scientifiques peu après leur publication est bien la preuve de cette précipitation imprudente. Il faut attendre quelles seront les nouvelles découvertes et leurs conséquences.

Observe-t-on des coronavirus chez les animaux domestiques?

Oui, depuis plusieurs années, sans qu’il y ait danger pour l’espèce humaine. Les coronavirus forment une grande famille. Ils apparaissent beaucoup plus souvent en médecine vétérinaire qu’en médecine humaine. Ils peuvent contaminer plusieurs espèces animales ainsi que le bétail. Il est important de faire la distinction entre les coronavirus des animaux et les pathogènes humains. Le règne animal ne connaît pas ‘un seul coronavirus’ mais bien différentes souches de virus. Celles-ci sont liées à des espèces animales spécifiques et ne se transmettent généralement pas d’une espèce à l’autre. Elles sont spécifiques à l’espèce. Un exemple bien connu est celui de la PIF (péritonite infectieuse féline) tant redoutée des propriétaires de chats, provoquée par les coronavirus et qui ne peut absolument pas se transmettre du chat à l’humain. Il en va de même pour les chiens qui souffrent de coronavirus et des troubles intestinaux qui s’ensuivent. Il n’y a pas de danger pour les humains.

A quoi doit-on être attentif chez les animaux domestiques et le nouveau coronavirus ?

Quelle que soit la situation actuelle du SARS-CoV-2, les règles d’hygiène habituelles sont d’application lors du contact avec les animaux domestiques. Les personnes immunodéficientes et les malades doivent adopter une hygiène suffisante des mains et éviter le contact entre la bouche et le museau. Étant donné qu’il n’existe pas de preuve de l’existence du nouveau coronavirus chez les animaux domestiques, il n’y a pas de nouvelles prescriptions strictes quant à l’hygiène. Il est toujours prudent de se laver les mains après un contact proche avec les animaux domestiques.

Le nouveau coronavirus est-il dangereux pour mon chien ou mon chat ?

Au stade actuel des connaissances, la réponse est ‘non’. Aucun cas d’animaux domestiques contaminés par le SARS-CoV-2 n’a été signalé. Le chien placé momentanément en quarantaine à Hong Kong peut avoir attrapé le virus de manière superficielle par contact avec son maître malade. Par ailleurs, les maladies provoquées par d’autres coronavirus ne se transmettent pas de l’homme à l’animal et vice versa.